Trouver sa place
Trouver sa place

 

La blessure de rejet & le masque du fuyant

 

Avoir cette blessure ne signifie pas avoir toutes les caractéristiques ci-dessous!
Vous pouvez juste utiliser ce descriptif comme une base  pour pouvoir identifier la blessure, l’accepter sans culpabilité, la remercier, l’aimer et la transmuter. Ce cheminement de la pensée, correspond au processus Ho’oponopono.

Ces personnes ont un grand besoin de reconnaître leur droit a exister. Elles ont une place à occuper sur terre, qui leur est réservée dans cette vie ci!
Formulation d’une demande Ho’oponopono : “Je demande de l’aide à l’univers pour me donner le droit d’avoir une place sur terre!”

 

 

Incarnation fragile

Les personnes souffrant d’une blessures de rejet ne sont pas totalement incarnées.

  • Elles sont peu visibles et souffrent de la solitude.
  • Elles partent facilement dans l’astral.
  • Elles sont dans le “faire” pour se sentir vivantes. Elles se coupent du plaisir.
  • Elles se sentent nulles et sans valeur. Elles se dévalorisent.
    • Elles recherchent donc la perfection.
    • Elles ont tendance à saboter les situations.

 

Liée au parent du même sexe

Cette blessure est liée au parent du même sexe. L’enfant ne s’est pas senti ni accueilli, ni accepté par ce parent.
Formulation d’une demande Ho’oponopono : “Je demande de l’aide à l’univers pour lâcher mes attentes vis à vis de ce parent”

  • La personne se sent incomplète tant qu’elle n’a pas l’amour de ce parent.
  • Elle peut éprouver de la rancune, de la haine, et même entrer en dépression.
  • Elle se sent incomprise.

 

La peur associée : la panique

La plus grande peur liée à cette blessure est la panique.
Puisque je ne suis pas à la hauteur, je peux me figer sur place, parti dans l’astral. Ceci revient à fuir et disparaître.