Petit conte matinal

 

 

 

A l'ombre d'un arbre, je vais vous conter l'histoire d'une pierre précieuse qui ne s'était pas encore trouvée. Elle s'est longtemps cherchée et désespérée continuait d'errer : dans la souffrance, elle se sentait condamnée ...

 

Et pourtant, elle sentait sa beauté, souhaitait sa joie libérée. Comme l'enfant qui vient de naître, elle se désirait juste joyeuse d'être !

 

Empêtrée dans ses voiles, elle s'était réfugiée dans sa boule de poils. Elle ne désirait que les souffler, pour enfin se libérer.

 

Ces voiles sont sa création, pour se protéger de sa propre abomination ! Oui ! Elle se trouve bien laide, de n'être pas celle que ses parents avaient désirée. Ce qu'elle avait besoin d'entendre, c'est que ses attentes d'être aimée, elle pouvait les lâcher, pour apprendre comme une grande à se nourrir de sa vie intérieure. Elle avait tout à apprendre pour de nouveau ressentir sa vibrance intérieure...

 

elle qui avait tout fait, pour ne plus rien ressentir de sa souffrance intérieure...

 

Le secret c'est que la vie est parfaite à lui ramener ses souffrances, afin qu'elle puisse s'y reconnecter pour enfin les libérer. Ô, tout cela n'est que de l'Amour, et enfin touchée, elle allait pouvoir s'y reconnecter !

 

Mon histoire est celle de l'Amour qui se cherche et qui se trouve, parce qu'il est partout et surtout en tout !! Notre pierre précieuse ayant enfin trouvé l'amour, cette reconnaissance, elle peut commencer à vibrer sa propre fréquence ! Et comme elle est unique, sa vie devient magique !!

 


Intention

 

 

 

Mon cœur innocent est tellement puissant!
Il crée à chaque instant!
Et je fais le choix de m'y replacer, dès que je me sens décentrée, 
afin de rayonner la lumière de l'Amour retrouvé.
La paix installée ...
 je m'ouvre à mon âme inspirée ..


Création

 

Mon âme frémit.
C'est une révélation!
Et je passe à l'action, afin de mettre par écrit,
ce qui résonne au plus profond.
Au delà des souffrances, dans la présence et le silence,
je touche à mon essence.
Je me réalise en cet instant,  cet instant de grâce,
ou je résonne ma vibration,
celle de mon âme libérée de ses voiles,
afin de danser le ballet de la création.



Je choisis

 

Soit je choisis de regarder la souffrance en moi,
 soit je choisis de regarder la beauté.

J'étais un monstre, un monstre de souffrance
et je ne souhaite maintenant que retenir la beauté. 

Mon âme est belle, je le sais. 
La plus haute version de moi m'attend de toute éternité.
 J'ai tout le temps pour accoucher de ma beauté, 
celle du monde que j'ai crée ; la beauté que je crée en moi à chaque instant 
en la reconnaissant, en la caressant, en la vibrant... 

Elle est partout et devient mienne, alors qu'elle est tout. 

Toute mon âme ne désire que danser cette beauté,
 la beauté des âmes enfin reconnectées.


De l'empathie à la compassion

 

Lorsque je résonne à la vibration de ta souffrance, j'aimerais tant que dans une transe, je t'aide à t'en délivrer.

 

Mais ainsi je ne fais que t’assister, te ligoter dans ta dépendance, alors qu'elle ne demande qu'à se libérer.

 

Centrée dans ma présence, connectée à mon essence, à l'Amour que je crée par Soi, je m’unis à toi, à ton essence de pur Amour reconnecté.

 

Par cette reconnaissance, tu trouves déjà ta puissance et peux enfin goûter la joie du cœur apaisé.

 Hibernation
 
Entrons par la grande porte,
 Entrons par la petite porte,
 Peu importe,
 Et voyons,
 Oui, voyons la porte et rentrons,
 Rentrons au delà de la porte,
 
Voyons un miroir,
 Et regardons,
 Regardons ce miroir,
 C'est nous, c'est tellement simple, c'est juste nous,
 
Moi, toi et tous les autres,
 Nous sommes, vous êtes, je suis,
 Dans l'unité par le cœur, soyons dans notre je suis,

 

 

 
Et rayonnons depuis notre cœur,
 La paix contemplant la parfaite réalisation du plan Divin,
 Il n'y a plus de choix,
 
Ouvrons la porte vers nous,
 Uni-vers-nous